La pandémie de Covid-19 touche de plein fouet les enfants défavorisés en Ouganda

/global/scaled/6241x2715x0x504x1000x435/AAES-BE-News-News-2020-_MG_2123.jpg

ASSA ABLOY Entrance Systems porte haut le flambeau de la responsabilité sociale des entreprises. Le spécialiste des solutions d’accès soutient la scolarité de 17 filleuls ougandais par l’intermédiaire de Cunina, une organisation de coopération au développement. Mais hélas, tout comme le reste du monde, l’Ouganda est aujourd’hui en proie au coronavirus. Avec la fermeture des écoles et l’aggravation de la pénurie alimentaire, le travail des enfants ne cesse de proliférer.

Parrainages et projets pédagogiques

Cunina a été fondée en 1989 par Sophie Vangheel. Aujourd’hui, l’ASBL est une organisation de coopération au développement solide, portée par une équipe de collaborateurs permanents, des centaines de bénévoles et cinq ambassadeurs passionnés : Natalia, Nathalie Meskens, Luc Appermont, Wouter Torfs et Sabine De Vos. Cunina œuvre pour la scolarisation des enfants défavorisés dans le Sud à travers des projets pédagogiques et de parrainage. À ce jour, l’organisation a déjà aidé plus de 15 500 enfants à rejoindre les bancs de l’école. Mais la pandémie de Covid-19 lui met des bâtons dans les roues.

Travail des enfants et pénurie alimentaire

En 2013, Cunina s’est lancée dans l’aide au développement en Ouganda, pays dont le nombre d’orphelins figure parmi les plus élevés au monde. Sur place, elle a sélectionné deux écoles partenaires, dont l’Adullam Model Primary School, où les 17 filleuls parrainés par ASSA ABLOY Entrance Systems sont scolarisés. Mais à la fermeture des écoles suite au coronavirus, nombre d’orphelins sont entrés dans le circuit de la main-d’œuvre enfantine. Chaque jour, ils se voient contraints de travailler pour un salaire de misère dans l’espoir de pouvoir se payer à manger le soir venu. De plus, l’Ouganda est confronté à une situation de pénurie alimentaire généralisée, que la pandémie de Covid-19 ne fait qu’exacerber.

Lumière au bout du tunnel

Il y a pourtant une lueur d’espoir. Le 15 octobre, les écoles ougandaises ont rouvert leurs portes. Ainsi, les 615 élèves de l’Adullam Model Primary School – la plupart étant des orphelins qui y séjournent normalement à l’année – ont retrouvé le chemin de l’école en toute sécurité. Un chemin important pour eux, car ce n’est qu’avec un diplôme qu’ils pourront rompre le cercle vicieux de la précarité et se construire un avenir meilleur.

Plus d’informations sur Cunina : www.cunina.org

Het MVO-Verhaal van ASSA ABLOY Entrance Systems

ASSA ABLOY & Cunina - Partners die het verschil malen