ASSA ABLOY soutient 17 filleuls ougandais lors de leur parcours scolaire

/global/scaled/1280x556x0x41x1000x435/AAES-BE-News-News-2019-Hero-image-Oeganda.jpg

Nous aimons partager avec nos salariés nos engagements en matière de responsabilité sociale des entreprises. C'est ainsi qu'ASSA ABLOY entretient depuis de longues années déjà une relation étroite avec Cunina, une asbl qui, depuis près de trente ans, permet à des enfants du monde entier de prendre place sur les bancs d'école via un parrainage personnel. Depuis 2012, nous soutenons ainsi par l'entremise de Cunina 17 enfants ougandais tout au long de leur parcours scolaire. Il s'agit d'un engagement sur le long terme, car ces enfants suivent l'enseignement primaire et secondaire. Notre ambition est de leur permettre, diplôme en poche, de sortir de l'engrenage de la pauvreté et de se construire un avenir meilleur. Car c'est bien de cela qu'il s'agit chez Cunina.

Outre les parrainages auxquels nous nous sommes engagés chez Cunina, ASSA ABLOY a également fait un don d'argent pour l'acquisition de différents bancs d'école. Les écoliers ougandais ont grand besoin cette aide, car le pays compte de très nombreux orphelins dont les parents sont morts lors de l'épidémie de SIDA. Fort heureusement, l'Ouganda, contrairement à son voisin congolais, a connu une incroyable transformation au cours des dix dernières années et ce pays, qui était marqué par la guerre, est à présent une économie en pleine croissance. Les Ougandais veulent aller de l'avant. Et un enseignement de qualité est indispensable à cet égard.

Manque d'enseignants

En principe, l'école primaire est gratuite en Ouganda, mais les subventions allouées par l'état sont tellement faibles que les enseignants touchent un salaire de misère. Cela se traduit évidemment par une pénurie d'enseignants et des classes bondées. En outre, la scolarité n'est pas gratuite : l'uniforme est obligatoire et il faut évidemment un minimum de matériel scolaire. Autant de raisons qui expliquent pourquoi les enfants pauvres ne vont pas à l'école. 

Seconde ville du pays, Mbarara est située au sud de l'Ouganda et connaît une croissance rapide. La terre y est rouge, sèche et poussiéreuse, résultat de décennies de déforestation. Près de 90 % des habitants de la ville et des environs tirent leurs revenus de l'agriculture et de l'élevage. L'épidémie de SIDA y a fait des ravages et bon nombre d'enfants ont perdu leurs parents.

Émue par les reportages de la journaliste Els De Temmerman, Sophie Vangheel, fondatrice de Cunina, décide en 2013 de mettre le cap sur la « perle de l'Afrique » pour y rendre visite à différentes écoles et organisations pédagogiques. Elle sélectionne à cette occasion deux écoles partenaires avec lesquelles Cunina travaille désormais dans le cadre de parrainages et de projets pédagogiques. Une de ces écoles est l'Adullam Model Primary School de Mbarara, où sont notamment scolarisés les 17 filleuls soutenus par ASSA ABLOY.

500 orphelins

Au total, l'école compte quelque 600 élèves, dont pas moins de 500 orphelins qui y séjournent en permanence. Outre l'enseignement, ils y bénéficient également du logement, de repas et de soins médicaux. Dans le passé, tout cela se déroulait dans des conditions déplorables et de nombreux écoliers étaient fréquemment malades. Mais l'école a été rénovée ces dernières années avec l'aide de Cunina et de Wereld Missie Hulp. De nouveaux dortoirs pour les filles et les garçons, avec blocs sanitaires séparés, ont ainsi été construits.  Pour ce faire, un puits de 120 m a été creusé, qui alimente désormais en permanence l'école en eau courante.

Un atelier de couture servant de projet éducatif a également été construit en 2017. On y trouve 20 machines à coudre électriques et deux professeurs compétents y apprennent la couture aux élèves. Au cours de la première année, 160 écoliers, garçons et filles, y ont suivi des cours dans le cadre de leur formation. Il y a également une boutique où les élèves peuvent vendre leurs créations à la communauté locale et ainsi acquérir une expérience dans le commerce. 

Depuis son ouverture, l'atelier de couture rencontre un tel succès que même les élèves les plus jeunes y participent. Outre des vêtements, l'atelier réalise également de la vannerie, du crochet, du linge de lit et des impressions sur tissu. Ainsi, l'atelier de couture est devenu un élément essentiel du projet pédagogique de l'école. Mais il se trouve aussi au cœur d'innovations permettant de réduire les coûts.

Énergie verte

Le toit de l'atelier de couture accueille des panneaux photovoltaïques qui alimentent plus de 20 puissantes batteries. Ces dernières permettent de faire fonctionner les 20 machines électriques, mais aussi le système d'alimentation en eau et les autres installations électriques de l'école. La facture d'électricité de l'école a ainsi été ramenée à zéro. De cette façon, il reste plus d'argent à consacrer à l'enseignement et aux écoliers.

ASSA ABLOY Entrance Systems

Notre entreprise est fière de la contribution qu'elle a apportée à ce projet. Nous allons vous tenir régulièrement informés du bien-être de nos filleuls et de leurs résultats scolaires. Vous souhaitez en savoir plus à propos du fonctionnement de Cunina et des projets qui y sont réalisés ? Rendez-vous sur le site web www.cunina.org